Boule Lyonnaise

La boule lyonnaise, anciennement ou Sport Boules, trouve son origine dans la ville de Lyon d’où il tire son nom. Elle se pratique avec des boules et un but sur un terrain de 27,50 m de long.

Aujourd’hui appelé le sport-boule, il demande force, agilité, adresse, précision et concentration. Il faut faire preuve d’une bonne endurance physique pour être au meilleur niveau. On distingue le jeu traditionnel avec 4 types d’épreuves et le jeu sportif avec 5 types d’épreuves plus axés sur des particularités physiques ou techniques. Tous deux peuvent être pratiqués à partir de 7 ans.

Les joueurs se regroupent au sein de la Fédération Française de Sport Boule (FFSB), qui définit la lyonnaise comme « une discipline sportive de haut niveau de lancer qui s’exprime dans des situations de Point en mouvement, de Tir en course d’élan et de Tir en course continue dont l’objectif est la performance en précision. »

Le but, appelé bouchon ou petit, est similaire à celui de la pétanque, mais d’une taille de 35 à 37 mm.
En bois, non ferré, sa couleur doit être uniforme. On le lance au début de la partie traditionnelle.

C’est alors l’objectif à atteindre pour les boules des joueurs afin de marquer le plus de points possibles.

L’objectif d’une partie traditionnelle est de marquer le maximum de points en mettant le plus de boules possibles près du but. Les joueurs s’affrontent en tête à tête, double, triple ou quadrette. On distingue les pointeurs et les tireurs. Les parties se déroulent généralement en 11 ou 13 points.

Le combiné est une épreuve en simple qui se déroule en 8 séquences où les compétiteurs seront tour à tour tireur ou pointeur. Le pointeur lance le but et une cible est matérialisée par un cercle d’un rayon de 70 cm autour de ce but. Il doit ensuite positionné une boule dans la cible, ce qui lui fait gagner 1 point, 2 s’il est à moins de 5 mm du but. Puis c’est tour du tireur qui doit éliminer la boule
du pointeur et gagner 1 point, 2 s’il fait un carreau.

Le tir de précision est une épreuve d’adresse au tir. Il se déroule sur une série de 11 lancers avec un temps limite de 30 secondes par boules. Les cibles à atteindre se situent entre 13,10 m et 18 m. Le maximum de points cumulables est de 37.

Le tir progressif allie adresse et endurance. Le but est de réussir un maximum de tir dans un temps imparti (ex : 6 cibles en 5 mn). En course continu, l’athlète tire alternativement sur des boules cibles placées à des distances différentes, d’un sens du terrain, puis dans l’autre.

Le tir en relais est une épreuve en double

Le tir a cadence rapide est une épreuve en simple, en course continue, qui consiste à toucher le maximum de cibles à une distance fixe (ex : 14 m pour les hommes) dans un temps imparti.

Le sport boules se pratique à Maisons-Alfort au moins depuis 1945 sur le Boulodrome du Stade Cubizolles 25 Bis Avenue de Général De Gaulle.